Menu

18 ans élite : le Sporting vainqueur face au FCBB (1-9)

Rédigé le Jeudi 30 Août 2018 | Lu 535 fois



Dix jours après la première confrontation (victoire 6-0), le Sporting affrontait de nouveau le FCBB en match amical au complexe sportif. Pour cette rencontre, le coach bastiais Stéphane Guilleman avait décidé de changer ses plans au niveau des systèmes de jeu proposés tant en première qu’en seconde période. En première période, il alignait son équipe en 4-4-2 losange avec Trossarello dans les buts. Une ligne de quatre défenseurs : Balardi et Lenoir sur les côtés et Innocenzi et Fofana dans l’axe. Au milieu, on retrouvait Vincenti, Bizzari, Vittori et Fabre. Enfin en attaque, le duo Oulahlaout / Kran était aligné.

Le onze de départ bastiais :
Trossarello (g), Balardi (puis Catalano), Fofana, Innocenzi (puis Balardi), Lenoir, Vincenti, Bizzari, Vittori (puis Kran), Fabre (Santini), Oulahlaout, Kran (puis Briant)

Le Sporting qui entamait le match timidement et qui allait se faire punir sur un coup-franc à la 12e minute qui trouvait une tête trompant Trossarello. Le FCBB mène 1-0. Sur l’engagement, les bleus réagissent avec deux frappes de Fabre et Vittori qui passent à côté. Hugo Fabre qui se retrouvait seul face au but, mais sa frappe frôlait le poteau opposé.

Ce but qui avait le mérite de piquer les bastiais qui allaient égaliser après un beau mouvement initié par Paul Michel Vincenti qui adresse une belle passe à Oulahalout qui n’a plus qu’à ajuster sa frappe pour égaliser. Deux minutes plus tard, obtenant un coup-franc bien placé, le Sporting allait prendre l’avantage après que celui-ci fut magnifiquement transformé par Hugo Fabre ! Oulahalout qui aurait pu réaliser un doublé sur une bonne remise de Vittori, mais son but était refusé pour un hors-jeu...

Mais dans la foulée, Oulahalout endosse le rôle de passeur et sert Léo Kran qui ajoute un troisième but pour les bleus ! Ce même Oulahalout qui s’offrait un doublé d’un beau tir extérieur du pied qui ne laissait aucune chance au gardien. 4-1 ce sera le score à la pause.

En seconde période, Catalano et Briant entraient à la place de Balardi et Kran. Stéphane Guilleman qui changeait de système et passait en 3-4-3. Le Sporting qui se crée une grosse occasion avec une tête de Aymane Oulahalout qui nécessitait un grosse parade du gardien. Briant qui y allait aussi de sa tête, mais ce n’était pas cadré. Après un bon centre de Vittori, Oulahalout reprend le ballon, mais sa frappe passe à côté. Oulahalout qui s’offrait un triplé sur une frappe puissante. 5-1 pour les bleus. Dans la foulée, Oulahalout après une passe de Catalano, était accroché dans la surface. Obtenant un penalty, il se faisait justice lui-meme pour ajouter un sixième but. Sur l’engagement suivant, il marquait dans la foulée un septième et huitième but. Le Sporting mène 8-1. Le joueur s’offre un sextuplé dans cette rencontre.

Le Sporting passait tout près d’inscrire un neuvième but par Catalano à la réception d’un bon tir de Fabre repoussé par le gardien, mais sa frappe rasait le poteau opposé.

Pour la fin de match, Stéphane Guilleman procédait à trois changements : Balardi, Santini et Kran remplaçaient Vittori, Fabre et Innocenzi

Dans les dernières minutes, Trossarello détournera un penalty. Sur un excellent centre de Catalano, Oulahalout aurait pu ajouter un dernier but, mais le gardien s’interposait brillamment. Après un nouvel arrêt de Trossarello, le Sporting obtenait un nouveau penalty tiré et transformé cette fois par Léo Kran qui ajoute un neuvième but.


Rédigé par André Carli



Nouveau commentaire :


Turchinita sur Facebook