Menu

19 ans nationaux : le Sporting grille un joker.

Rédigé le Samedi 13 Avril 2019 | Lu 174 fois



Après l’intermède consacré aux demi-finales de la coupe Gambardella, le championnat U19 national reprenait ses droits ce week-end. Pendant cette coupure, un match de mise à jour de calendrier avait eu lieu mercredi dernier entre Cannes et Toulouse. Victorieux 1-0, les cannois reviennent dans la lutte que se livreront six équipes jusqu’à la fin de cette saison...

Pour ce match face à l’AS Monaco ce samedi après-midi au stade Erbajolo, le coach des bleus Julien Banghala a reconduit son onze de départ qui a réalisé un très bon mois de mars avec un sans-faute sur le plan comptable. Une stabilité au niveau de son effectif qui permet au coach bastiais de préparer plus sereinement ses matches. Et à mesure que là fin de saison arrive, c’est un atout non négligeable. Sur le terrain, cela nous donne : Noah Pulcherie dans les buts, devant une ligne de quatre défenseurs : Mohammed Koukouch et Baptiste Coti sur les côtés avec la charnière centrale Anthony Roncaglia / Lucas Polifroni. En position de milieux défensifs, on retrouve Lisandru Piercecchi et Joseph Vittori. Dans le domaine offensif, sur le côté gauche on retrouve Yoann Kherbache et Abdelmalek Amara à droite. Amine Boutrah étant positionné en meneur de jeu devant Sofiane Bourouis-Belle à la pointe de l’attaque bastiaise.

Dès le début de la rencontre, les bleus prennent le jeu à leur compte avec deux belles situations : Yoann Kherbache qui se présente seul face au portier monégasque mais ce dernier s’interpose. Puis ensuite, c’est Amine Boutrah après un beau mouvement entre Kherbache et Bourouis-Belle, qui tente sa chance d’une frappe enroulée, mais c’est une nouvelle fois détourné par le gardien. Quelques instants plus tard, Noah Pulcherie après avoir reçu une béquille se faisait soigner dans sa surface de réparation mais pourra reprendre son match. Dans la foulée, à la 17ème minute, Monaco répond sur un corner. Mais la tête de l’attaquant asemiste passe au-dessus.

Six minutes plus tard, ce sont les monégasques qui piègent les bastiais sur une contre-attaque sur le côté droit, la frappe d’Isidor ne laisse aucune chance à Pulcherie. Le Sporting mené, devra vite repartir pour revenir au score.

Des bleus qui ont l’occasion à la 33e minute, de revenir au score en obtenant un penalty. Mais malheureusement la tentative d’Amine Boutrah passe à côté des buts... le Sporting est toujours mené et dans la minute qui suit, le coach bastiais effectue un premier changement : Thomas Revelli remplace Sofiane Bourouis-Belle.,

Et juste derrière, Monaco allait punir les bleus : sur une belle transversale monagasque, Isidor récupère le ballon et ajuste Pulcherie. Le prometteur joueur de Monaco signe un doublé. La mission se complique sérieusement pour le Sporting... la mi-temps sera sifflée sur ce score. Monaco sans être ultra dominateur, aura été très réaliste.

En seconde période, Noah Pulcherie après avoir tenté de rester sur le terrain, est contraint de céder sa place à Julian Gibert après sa béquille reçue en première période. Au niveau des occasions de but, elles se font rares, même si le Sporting tentera d’animer le jeu et ça portera ses fruits, puisque à la 60e minute, c’est Lisandru Piercecchi qui réceptionne un bon ballon de Baptiste Coti, et réduisait le score d’un beau tir qui lobe le portier monégasque. En réduisant le score assez tôt, les bleus se donnent l’opportunité de rester dans le coup.

Des bastiais qui semblent revigorés par cette réduction du score, sont tout proches de revenir à hauteur de Monaco. Mais la frappe de Thomas Revelli frôlait le montant droit. Mais malheureusement, comme en première période, les asemistes feront preuve de réalisme sur deux offensives et ajouteront deux nouveaux buts en sept minutes anéantissant tout espoir au Sporting d’accrocher le match nul.

Dans les dernières minutes du match, Monaco ajoutera un cinquième but et s’impose 5-1

Cette défaite ne vient pas tout effacer des trois victoires consécutives du mois de mars. Il faudra regarder les autres résultats de ses adversaires directs dans la course au maintien pour y plus clair à l’issue de cette journée et repartir au combat dès le début de semaine prochaine pour préparer dans les meilleures conditions le déplacement à Béziers samedi prochain où le Sporting devra ramener des points...


Rédigé par André Carli
19 ans nationaux : le Sporting grille un joker.



Turchinita sur Facebook