Menu

Fabien Calabresi (La Dépêche du Midi) : "Affronter le Sporting ? un moment fort de la saison muretaine !"

Rédigé le Mardi 8 Janvier 2019 | Lu 288 fois



Ce dimanche à 13h, pour le compte des 32emes de finale de la coupe Gambardella, les U19 du Sporting se déplacent sur le terrain de l’AS Muret qui évolue en Régional 1. On s’intéresse au prochain adversaire des bleus avec Fabien Calabresi journaliste pour La Dépêche du Midi et Footpy. Interview ci-dessous.
Photo Footpy
Photo Footpy

- Fabien, avant d’aborder la partie Gambardella, comment ça se passe pour l’AS Muret au sein du championnat régional ? 

"L’AS Muret a connu un début de saison compliqué en enchaînant victoire puis défaite. Mais, depuis début décembre, l’équipe semble avoir trouvé son rythme de croisière. A voir quelle conséquence aura la défaite de ce samedi contre le Pays Basse Ariège (0-1). Pour sûr, les joueurs muretains seront motivés à créer l’exploit. "

- Comme vous l’avez dit, l’équipe haut-garonnaise occupe la 3e place. La remontée au niveau national est j’imagine l’objectif principal ? 

"Pas forcément. Muret est avant tout un club formateur qui pense avant tout à l’avenir de ses équipes seniors. C’est pourquoi les jeunes jouent souvent avec ces formations-là. Bien sûr, un retour au niveau national serait un bonus pour le club (ce que les U17 sont pour le moment en passe de réaliser) mais ce n’est pas une finalité pour Muret. Et je pense que des équipes comme Balma ou Colomiers sont mieux armées sur la durée pour viser la montée."

- Ce parcours en Gambardella est un peu la cerise sur le gâteau. Comment s’est passé le match face à Balma et cette victoire 2-0 ? 

"La victoire contre Balma ne reflète d’aucune contestation. Il y avait une équipe bien plus motivée que l’autre qui a marqué à des moments stratégiques de la rencontre (34e, 63e). De plus, les Muretains étaient très motivés de battre des Balmanais jusque là invaincus et qui étaient venus s’imposer à Muret quelques semaines plus tôt (1-0). Efficaces offensivement et solides défensivement, les « Blaugranas » ont amplement mérité cette qualification."

- Ce dimanche 13 janvier, c’est une autre affiche qui attend l’AS Muret avec la réception du Sporting Club Bastiais. Un match forcément très attendu... 

"C’est sûr que cette rencontre sera à n’en pas douter le moment fort de la saison muretaine. Ce sera l’occasion pour les jeunes de se frotter à une formation évoluant au niveau national et voir s’ils peuvent se mettre à la hauteur. Mais sûr que entraîneurs et dirigeants sauront les mettre dans les meilleures conditions pour aborder ce match de la meilleure des manières."

- Du côté des individualités, y a-t-il des joueurs qui se distinguent plus des autres ou c’est plutôt le collectif qui fait la différence ?

"Bien sûr des joueurs font preuve de beaucoup de qualités mais c’est plutôt un collectif qui se distingue comme le match face à Balma l’a prouvé. Ce groupe reste jeune avec de nombreux U19 première année. A eux donc de se montrer sans oublier que leur principal réside dans le collectif. "

- Comment il faudra aborder ce match face au Sporting selon vous ? 

"Je pense qu’il faudra que Muret fasse preuve d’une certaine insouciance sans se mettre de pression. Je l’ai vu au tour précédent avec Balma qui a totalement déjoué parce que son adversaire avait du répondant mais aussi parce que les joueurs étaient trop stressés. Voilà pourquoi les Muretains ne doivent pas sentir l’enjeu prendre le pas sur le jeu. D’autant plus qu’ils n’auront rien à perdre face à une formation d’un niveau supérieur."

- D’autant plus que l’AS Muret ne s’est jamais hissée en seizièmes de finale de cette compétition, c’est peut-être une motivation supplémentaire...

"C’est sûr que marquer l’histoire du club peut être très stimulant. Mais c’est surtout pour continuer à rêver et à vivre cette belle aventure qu’est la Gambardella que les Muretains veulent faire tomber leurs homologues corses. En plus, il y aura sûrement du monde au complexe Nelson Paillou avec de nombreuses personnes du club, ce qui devrait encore plus motiver les jeunes."

- Enfin pour finir, l’équipe a changé de coach durant le mois de décembre, connaissez-vous un peu son fonctionnement ? 

"J’ai pu observer quelque peu ce fonctionnement lors de la dernière rencontre. Le nouvel entraîneur Patrick Casanovas est arrivé dans un collectif bien huilé et rôdé par son prédécesseur Idriss Hassini, monté avec la Régionale 3 mais qui était présent sur le banc en qualité d’adjoint lors du match contre Balma. Le nouveau coach apporte sa touche personnelle au collectif et est à la préparation des rencontres, restant dans la continuité du projet de jeu élaboré au départ. Preuve en est que Muret, c’est plus qu’un club !"

Propos recueillis par André Carli




Turchinita sur Facebook