Menu

"Focus éducateurs " : Yoann Vauzelle : «de réels progrès individuels et collectifs sont visibles sur les quatre mois de travail.»

Rédigé le Mardi 4 Décembre 2018 | Lu 451 fois



Turchinita lance cette semaine une nouvelle rubrique « focus  éducateurs » allant à la rencontre des éducateurs de l’académie du Sporting Club Bastiais. Au cours d’une interview, nous vous ferons découvrir leur méthode de travail, leur manière de préparer leurs entraînements et comment ils vivent les matchs le week-end. On débute aujourd’hui avec Yoann Vauzelle éducateur des 14 ans régionaux.
"Focus éducateurs " : Yoann Vauzelle : «de réels progrès individuels et collectifs sont visibles sur les quatre mois de travail.»

- Comment prépares-tu tes séances d’entraînements ? Est-ce que tu fonctionnes sur des cycles au mois ? sur 2-3 semaines ? Est-ce que tu t’imposes des thèmes sur tes séances d’entraînements ?

« Avant de débuter la saison, nous avons déterminé avec l’équipe technique (David SUAREZ, Julien Banghala et Stéphane GUILLEMAN) les grands axes de travail de la saison en U14, afin d'atteindre notre objectif de former un maximum de jeunes pour nos équipes élites (U17-U19 Nationaux et équipe première).

J’ai ainsi conçu une programmation annuelle et hebdomadaire de séances, avec des thèmes offensifs et défensifs à travailler tous les mois, en lien avec nos principes et projet de jeu : programmations validées par l’équipe technique.

Je modifie au fur et à mesure ma programmation en fonction des progrès ou non de mes joueurs: mes cycles d’un mois peuvent donc finalement durer 3 semaines comme 1 mois et demi (objectifs acquis/non acquis).

Un thème avec un objectif bien précis est déterminé lors de chaque séance : je prépare donc toutes mes séances en amont, et réalise un bilan ensuite pour faire le point sur ce qui a fonctionné ou non, et ainsi réguler ou modifier lors des séances suivantes.

Toutes les séances s’effectuent avec le ballon du début à la fin, avec du jeu principalement.

Par ailleurs, dans le cadre de notre projet Académia 2018-2021 et de nos objectifs de progression de nos joueurs, j’ai intégré une séance supplémentaire hebdomadaire spécifique attaquants et défenseurs, pour travailler la gestuelle technique et les déplacements spécifiques au poste. Séance lors de laquelle interviennent Kevin SCHUR et GARY COULIBALY pour apporter leurs vécus, expériences et bonnes pratiques !

Ces séances sont filmées afin de réaliser un suivi individuel mensuel pour juger la progression de chacun.»



- On a souvent un raccourci qui est de penser qu'être éducateur n'est pas contraignant, alors que c'est tout l'inverse ! Peux-tu nous décrire comment se déroule une semaine de préparation de match pour toi ?

« Le rôle d’éducateur demande un investissement journalier important et une passion sans faille si l’on veut atteindre les objectifs fixés en terme de progression et formation des joueurs.

En dehors des 4 entrainements de la semaine (mardi, mercredi, jeudi, samedi) et du match, je prépare et dresse le bilan de toutes mes séances de la semaine (séances collectives et spécifiques), je réalise le suivi et le montage vidéo individuel de chaque joueur pour les séances spécifiques, le suivi individuel de chaque joueur en terme de progression (tests techniques/physiques/mentaux, axes d’amélioration,…), les rapports et le montage vidéo de nos matchs pour une présentation collective mensuelle, et toute la logistique autour de l’équipe (communication avec les parents, déplacements, eau, maillots, évènements autour de l’équipe première, tablette Feuille de Match Informatisée…), … en sachant que je ne suis pas à temps plein.

A cela se rajoute tous mes impératifs liés à la formation du Brevet d’Entraineur de Football (BEF) que je suis cette année au CREPS d’AIX-EN-PROVENCE…et ma nouvelle vie de papa, mon fils n’ayant que 9 mois!. »




 

Séance vidéo 14 ans régionaux
Séance vidéo 14 ans régionaux
- Beaucoup d'éducateurs réalisent mensuellement une séance vidéo avec leur groupe. Te concernant, privilèges-tu ce fonctionnement ou au contraire tu préfères la méthode terrain en plaçant ou déplaçant tes joueurs en fonction de ton schéma de jeu ?

« J’utilise les 2 méthodes qui, pour moi, sont très complémentaires : à l’aide d’une pédagogie active, j’intègre les joueurs pleinement à tous les entrainements, en les questionnant et les amenant à réfléchir sur leur pratique et les comportements attendus (collectifs et individuels), pour une meilleure compréhension et intégration des notions travaillées. Je travaille avec la vidéo sur les matchs et séances spécifiques, pour une prise de conscience objective et quantifiée (rapports collectifs et individuels) lors d’une séance vidéo mensuelle collective.

Le groupe a totalement adhéré à ces méthodes (pédagogie/vidéo), et est même demandeur de ces séances vidéos !

De réels progrès individuels et collectifs sont visibles sur les 4 mois de travail.»

- Pour parler des matches, -sans dévoiler trop de choses tactiques-, comment prépares-tu tes matches et ta causerie d'avant-match ?

« En U14, la progression de nos joueurs étant l’objectif principal, le match n’est qu’un entrainement de plus, et l’occasion de retrouver les thèmes travaillés précédemment.

Je prépare mes matchs après le dernier entrainement, en inscrivant sur paper-board la composition d’équipe, les objectifs individuels et collectifs du match avec des projections court-moyen-long termes, les rappels offensifs et défensifs avec les thèmes travaillés, et la stratégie sur coup de pied arrêtés.

Lors de ma causerie, j'effectue toujours en préambule un rappel sur le comportement et les attitudes à avoir, en finissant par l’aspect motivationnel.

J’essaye de transmettre ma confiance à chacun en ayant un ton et une attitude calme, posé et bienveillant, en n’hésitant pas à les faire participer en les questionnant. »



- Pendant un match, chaque éducateur a sa façon particulière de le vivre : quelle est la tienne ?

« Je vis mon match pleinement mais intérieurement, avec un discours toujours positif (valorisation, encouragements) et une attitude calme et posée, afin de transmettre de la sérénité à mon équipe.

Demandant à mes joueurs d’être irréprochables sur et en dehors du terrain, je m’efforce de l’être également afin de remplir ma mission éducative. »



- Pour terminer, as-tu un souvenir ou une anecdote qui te vient en tête depuis que tu es au Sporting ?

« J’espère que le meilleur est à venir avec une seconde partie de saison passionnante!

Les trois tournois du début de saison (GALLIA, BONIFACIO et PIEVE) ont été de belles journées de partage avec mes joueurs, mais mes meilleurs souvenirs sont tous les moments où mes joueurs ont le sourire, lors ou après les entrainements ou matchs, signe qu’ils prennent du plaisir en travaillant et jouant au football, ce qui est le plus important à mes yeux... »


Propos recueillis par André Carli



Nouveau commentaire :


Turchinita sur Facebook