Menu

U19 Nationaux / avant match ASSE / Sporting : « en Corse, le vivier de jeunes footballeurs est important »

Rédigé le Jeudi 17 Janvier 2019 | Lu 210 fois



Ce dimanche, le championnat U19 national reprend ses droits après la trêve hivernale et l’intermède Coupe Gambardella qui a vu le Sporting éliminé face au Muret. Le prochain adversaire des jeunes bleus en championnat est un gros morceau : l’AS St Étienne qui est sur une bonne dynamique et installée dans le haut du classement. On parle de cette rencontre avec Faustine rédactrice pour le site Envertetcontretous. Entretien ci-dessous.

- Avant d’aborder le championnat, revenons sur la Coupe Gambardella et la victoire face à Sochaux. Comment s’est déroulée cette rencontre pour les jeunes Verts ?
« L'entraineur des Verts, Razik Nedder a jugé le niveau de jeu de son équipe insuffisant. C'était un match de reprise et même si le score était flatteur (3-1), le match était plus serré que le score. Sochaux a réussi à forcer l'équipe à ne pas se livrer totalement et à ajuster son système a la mi-temps. D'ailleurs dans les vestiaires après le match, ce n'était pas l'euphorie, les joueurs étaient satisfaits de la victoire mais conscients de ne pas avoir livré le match plein qu'on attendaient d'eux... »

- En championnat, l’ASSE est insondable le haut du classement. Avec le recul, comment on analyse cette première partie de saison ?
« Une seule défaite lors de la première rencontre face à Montpellier, depuis l'équipe est invaincue. C'est la force de cet effectif. Les joueurs ne lâchent rien ! La volonté des éducateurs autour des joueurs est de mettre en place du jeu et de ne pas tout miser sur les résultats. Bien entendu, la victoire reste la finalité, mais Nedder insiste énormément sur la philosophie de jeu. Il n'est pas rare de voir des joueurs sortir tôt dans le match pour changer de système en cours de rencontre pour valoriser un système travaillé. C’est une équipe qui est plaisante à voir jouer , il se passe toujours quelque chose. »

- Si on devait faire une comparaison entre cette première partie de saison et la saison passée, que ce qui a fait la différence pour que les Verts se retrouvent là aujourd’hui ?
« C'est ce qu'on se disaient précédemment, la philosophie de jeu prime sur le résultat, fatalement quand tu as le temps d'installer les choses, cela paye dans le temps.

Razik Nedder accompagne ses joueurs depuis qu'ils sont arrivés au club en U15 pour la plupart, il y a une vraie confiance entre le coach et les joueurs. On prépare des jeunes pour passer un cap au club, l'approche est différente depuis quelques années. «


- Individuellement, des joueurs se sont-ils démarqués plus que d’autres lors de cette première moitié de saison ?
« Ils sont nombreux a avoir déjà été appelés avec les pros, notamment Saliba qui fait partie maintenant de manière définitive de l'équipe 1. Tshibuabua, Benkhedim, Petit ont déjà fait le déplacement avec les pros sur des matchs de coupe. ils sont également nombreux à jouer régulièrement avec la N2 du club, notamment Sidibé, il y a de fortes individualités, mais la force de cette équipe c'est son collectif et sa faculté à pouvoir évoluer dans de très nombreux systèmes. »

- Dimanche, c’est le Sporting qui se déplace à l’Etrat. Au match aller, les deux équipes n’avaient pu se départager. À quel genre de match peut-on s’attendre selon vous ?
« C'est toujours des matchs délicats, se confronter à des jeunes joueurs de grosse formation historique du championnat c'est toujours intéressant surtout en Corse ou le vivier de jeunes footballeurs est très important. Maintenant sans vous manquer de respect, et loin de moi cette idée, si les Verts jouent à leur niveau, il ne devrait pas y avoir de match, le contexte du match aller était tout autre, si je me souviens bien, vous prenez un rouge tôt en seconde période, c'était chaud, on sortait du même type de match face à Ajaccio et le coach était très content d'être revenu à 11 sans cartons et sans blessures. »

- Le coach stéphanois pourra-t-il compter sur un groupe au complet pour la réception des bastiais ?
« Groupe complet, La N2 joue la veille, certains joueurs n'ayant pas trop joués pourraient redescendre (Abi, Rocha Santos), les U17 jouent le même jour et les pros dans le derby face à Lyon le soir même, il y peu de blessures dans tous les échelons du club, donc chacun pourra bénéficier de son effectif classique. »

- Enfin pour finir, avec bonne dynamique en championnat, les objectifs initiaux sont-ils revus à la hausse ?
« Il y a toujours cette volonté de développer une philosophie de jeu spécifique au club et de préparer les garçons à une carrière de pro. La Gambardella est un objectif affiché pour permettre aux joueurs de jouer des matchs sous pression avec un réel enjeu. Côté championnat, il y a cette volonté de continuer la série d'invincibilité le plus longtemps possible, l'appétit vient en mangeant comme on dit... »

Propos recueillis par André Carli



Turchinita sur Facebook